Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Hephaistos (parcourir ce site) correspond à Vulcain dans la mythologie romaine. Très peu de pièces artistiques représentent ce dieu. Lorsqu'il est représenté, c’est généralement aux côtés d’autres divinités, par exemple Hermès, Athéna, Arès ou Artémis. Ce dieu est représenté sous l'image d'un forgeron, généralement éclopé. Sa mère l’aurait jeté du haut du domaine des dieux. Si des spécialistes déclarent que Héra a donné naissance à Hephaistos seule, d'autres déclarent que son père est le dieu suprême, Zeus, époux et frère d’Héra.

Les actes héroïques d’Hephaistos

Hephaistos provoqua la mort de Mimas en l’ensevelissant sous du fer en fusion lors du combat des géants, la gigantomachie. C'est Hephaistos qui aurait enchaîné Prométhée le titan à une montagne lorsque celui-ci voulut faire main basse sur le feu pour l'offrir aux humains. Somme toute, il n’est pas réputé pour avoir participé à beaucoup de guerres.

Les nombreuses réalisations du dieu forgeron

Hephaistos a l'image d'un artisan extraordinaire, confectionnant des palais ou des armes destinés aux principales divinités du domaine des dieux. Le dieu de la forge a par exemple façonné le sceptre de Pélos, les flèches d’Apollon et le trône de Zeus. Le bouclier d’Achille et les armes de Memnon font partie des armes légendaires fabriquées par Hephaistos.

Homère l'appelait notamment "L'illustre Boiteux". Différentes explications sont données par les experts de la mythologie quant à l’origine du handicap d’Hephaistos, comme les hideux démons chtoniens ou l’intoxication à l’arsenic. Sur le Vase François, le dieu est représenté avec ses pieds tournés vers le dehors.

Hephaistos a eu trois enfants : Périphétès le brigand, Palémon l'argonaute et Cabiro la nymphe. Les versions sur le mariage et les enfants de ce dieu grec diffèrent en fonction des différents récits. Hephaistos le bancal est toujours associé à une femme qui symbolise la perfection physique.

Dans la Grèce antique, des festivités étaient entièrement dédiées à Hephaistos, les Héphaïsties. Le dieu du feu reste commémoré en Siciledes événements miraculeux lui sont attribués. Différentes fêtes helléniques lui sont dédiées. C’est le cas entre autres de la fête des artisans, de la Chalkeia et des Apatouries. Hephaistos se trouve peu évoqué, en dépit de l’importance du travail du feu et de la forge dans les civilisations antiques.